Écrivain suisse / 1895-1942 / Enfance à Rüti dans le canton de Zurich / 1903-1907 intermède en Argentine / 1912-1916 formation d’instituteur à Küsnacht / 1916-1918 divers vicariats / 1920-1923 maître remplaçant à Stadel / 1923-1941 professeur à Zurich-Oerlikon / À partir de 1914, il est écrivain en parallèle à son activité profesionnelle / Publication en 1921 du roman Die Gärten des Königs sur un sympathisant des huguenots au temps de Louis XIV, 1929 du roman biographique Der halbe Mensch sur les choses divines qui le hantèrent toute sa vie, 1936 du recueil de poèmes Sternfrühe, 1940 du roman sur l’évolution artistique Pfannenstil, également en opposition à la crise iconoclaste / À propos de la prédestination, y écrit: Peut-être sommes-nous sur terre en accomplissement de la pensée ; la conscience de l’ordre divin illumine chacun de nos plus purs instants.