Confession française de 1559, également appelée Confession de la Rochelle ou Confessio Gallicana / C’est la première des quatre grandes confession de foi doctrinales réformées avant le Catéchisme de Heidelberg d’Ursinus en 1563, la Confession helvétique postérieure de Bullinger en 1566 et la Westminster Confession en 1646 / 1558 : trois décisions sont prises par les réformés français réunis à Poitiers 1) charger Calvin de la rédaction de la confession et du règlement ecclésiastique pour l’Église réformée par la Parole, 2) convoquer un synode national à Paris l’année suivante, 3) y ratifier les textes et les présenter au roi / 1571 : tenue d’un synode dans la ville réformée de La Rochelle sous la direction de Théodore de Bèze et accord sur la confession / Grande influence dans les pays francophones / Ses 40 articles ne constituent pas une œuvre pour le culte paroissial mais un ouvrage de référence destiné aux théologiennes et aux théologiens / Elle a donné à Calvin sa posture de « père des Églises réformées »

Photo: flickr/Esteban