Créateur et graveur de caractères typographiques / Paris 1499-1561 / 1510 : apprend son métier chez Antoine Augereau (1485-1534), tailleur de caractères, libraire et imprimeur / 1540 : publication de l’Antiqua et de la Cursive, les caractères les plus employés en Europe durant 250 ans / 1543 : développe les Grecs du Roi pour François 1er / Il reçoit alors le titre de fondeur de caractères royal / La matrice et les poinçons sont aujourd’hui « monuments historiques » / Adhère probablement à la Réforme, son testament ne mentionnant ni saints, ni vierge Marie, ce qui est très inhabituel à l’époque / De nombreuses polices de caractère créées au XXe siècle portent le nom de Garamond, certaines s’inspirant de matrices de Garamont