Aujourd’hui Charenton-le-Pont dans le département du Val-de-Marne, région de l’Île de France / Aujourd’hui intégrée à la région parisienne, à l’époque de la Réforme, ville aux portes de Paris « l’éternellemnent catholique » / 1567-1685 : Charenton passe à la Réforme / 1598 : Édit de Nantes, reçoit l’autorisation de construire un grand temple à cinq milles de Paris / 1607-1621 : première construction par Jacques Androuet du Cerceau / 1623-1685 : seconde construction par Salomon de Brosse et Jean Thiriot / Capacité d’accueil de 3 000 personnes / Quintessence de l’architecture ecclésiale protestante / 1631 : tenue du synode national des protestants français / Le Temple de la Fusterie à Genève s’inspire de l’architecture de celui de Charenton, comme le temple français de Berlin (Französische Friedrichstadtkirche)